ENQUÊTE ÉPIDÉMIOLOGIQUE SUR LA CIRCULATION DES VIRUS BVD TYPES 1 ET 2 EN BOURGOGNE 

Jocelyn AMIOT

Le Dr Jocelyn Amiot, vétérinaire praticien, présente une enquête réalisée par le GTV Bourgogne sur la circulation des virus BVD de types 1 et 2. Les objectifs étant d’évalue leur prévalence, d’apprécier la protection du cheptel et de confirmer la forte prévalence de la BVD, qu’elle soit due au virus BVD de type 1 ou de type 2. Cette enquête démontre une protection insuffisante des troupeaux, alors que cette pathologie se traduit par des pertes économiques non négligeables…

Amiot

Mathevet

Mathevet

Importance de la protection foetale dans les plans de vaccination BVD (1)

Pierre Mathevet

comment réduire la circulation du virus BVD et limiter le risque de nouvelles infections au sein d'un élevage?

 

Mathevet


BVD, l’histoire de la maladie.

Susanna Astiz
 

La BVD a été découverte en Amérique du Nord dans les années 40. Dix ans plus tard, une maladie affectant le bovins et présentant les mêmes symptômes cliniques était décrite en Allemagne. Par la suite, il fut démontré que le virus à l’origine des deux maladies ainsi que l’affection des muqueuses mortelle étaient le même. En Amérique du Nord dans les années 90, une nouvelle forme de maladie hémorragique fut identifiée, elle est associée à un sous-groupe distinct, la BVD de type 2, que l’on rencontre aujourd’hui également en Europe.


Le virus BVD: caractéristiques-clefs

Volker Moennig
 

Le pestivirus de la BVD se divise en deux génotypes (le type 1 et le type 2) basé sur des différences génétiques, et en deux biotypes (non cytopathogène et cytopathogène) basé sur la réponse des cellules de culture. Le virus BVD a un large spectre d’hôtes et s’adapte généralement bien aux espèces bovines hôtes, occasionnant une forme légère de la maladie. Des variantes de la BVD hautement virulents (principalement de type 2) sont toutefois susceptibles d’émerger.